Historique

PDF

Envoyer par mail

Envoyer par mail


Séparés par des virgules
Vous êtes ici :

Le Castéra en quelques dates....Evénements marquants de l’histoire de Le Castéra

Le Castéra dérive de castrum qui signifie place romaine fortifiée.

1040 – Gervaise, fille du comte de Toulouse Guillaume Taillefer, par son mariage fait passer Le Castéra sous la dépendance des seigneurs de l’Isle Jourdain.

1220 – Les terres de Larmont sont données à la maison du Temple. Jusqu’à la révolution Larmont sera une commanderie dépendant des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem.

1240 – Coutumes de Pradère :
Les coutumes sont les règles de droit applicables à une communauté, le plus souvent issues de l’usage :
- Chacun des seigneurs du Castéra a droit de prendre deux fois par an, un choux dans les jardins de ses hommes, un en feuilles, et l’autre pommé, et des poireaux, sauf dans le jardin d’Autezac (notables).
- Ceux qui par hasard voudraient pêcher dans l’eau de la Save, seront tenus de donner au seigneur le quart de la pêche.

1461 – Le Comté de l’Isle dont fait partie Le Castéra et Pradère, est saisi par le roi de France Charles VII.

1466 – Louis XI restitue le comté de l’Isle à Jean V d’Armagnac, sauf Le Castéra et Pradère. Etienne de Vignoles dit La Hire qui passera à la postérité en devenant le valet de cœur de nos jeux de cartes, sera seigneur du Castéra et de Pradère sa vie durant.

1525 – Jacques de Minut, juriste milanais et premier président du parlement de Toulouse, devient baron du Castéra en achetant à Jean de la Chesnaye, secrétaire du roi, la seigneurie du Castéra et Pradère. Sa descendance sera présente, avec le titre de marquis, jusqu’à la révolution.

1789 – Une copie du cahier de doléances du Tiers Etat, dont l’original se trouve aux archives départementales de Montauban, est conservée à la mairie.

 Source : "Raconte moi Le Castéra"

Galerie photos